Parce que leur bien-être est notre Vocation.

Rythme de Vermifugation chez l’Equidé

Le rythme de vermifugation

Programme de traitement

Type de cheval

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Poulain(né en mars)

                           bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

bouton_blanc

 

 

bouton_blanc_noir

Poulinière

bouton_blancbouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

bouton_blanc

 

 

bouton_blanc_noir

Yearling

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

 

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

Cheval au pré

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

 

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

Cheval au box

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

 

 

 

bouton_blanc_noir

Cheval de sport

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

 

 

bouton_blanc

 

bouton_blanc_noir

bouton_blanc

Gastérophiles et Vers ronds :

Fenbendazole : Panacur ® pâte en seringue

Panacur Equine Guard ® : 45 mL pour 600 kg / jour pendant 5 jours

Traitement de référence contre les cyathostomes (petits strongles) même enkystés.

Actif contre ascarides et strongles.

Inactif contre les gastérophiles. Pas d’embryotoxicité même en début de gestation.

A recommander lors de la vermifugation en hiver et au printemps.

Ivermectine (Noromectin ® pâte), Moxidectine (Equest ® pâte).

Traitement actif contre les strongles, les ascarides et les gastérophiles.

Quelques résistances possibles chez les cyathostomes.

A recommander lors de la vermifugation en juin et automne.

Pas d’embryotoxicité même en début de gestation.

bouton_noir

Ténias :

Praziquantel : Seul (Tenivalan ® pâte) ou associé à une avermectine (Equest Pramox® pâte).

Faute d’études, ne pas administrer l’association chez les poulains de moins de 2 mois et les

juments gravides de moins de 3 mois

 

 

 

Les Bilans préopératoires

Qu’est ce qu’un Bilan sanguin préopératoire?

Et, Pourquoi?

Votre chien ou votre chat va subir une intervention chirurgicale ? Peut-être votre vétérinaire vous a-t-il alors  recommandé de réaliser un bilan sanguin préalable.

En effet, votre vétérinaire procède, avant toute chirurgie, à un examen clinique approfondi de votre animal afin de s’assurer qu’il est apte à être anesthésié et opéré. Toutefois, certaines anomalies ne peuvent pas être mises en évidence par un examen clinique classique. Des analyses de sang sont alors nécessaires pour vérifier que votre petit compagnon est capable d’éliminer convenablement les produits anesthésiques, qu’il ne présente pas de troubles de la coagulation, d’anémie ou encore de maladie pour le moment asymptomatique…

Fluxion périodique du cheval

regard

Il s’agit d’uvéites récidivantes ou inflammations de l’uvée

(structure interne vasculaire de l’œil) 

Les origines en sont très variées : infections virale ou bactérienne ; parasitisme ; traumatismes mais également un certain nombre de causes inconnues (irritante, allergique ?).

Immobilité chez le cheval

Foal Laying Down

C’est une affection grave due à des lésions mal connues du système nerveux

Elle fait partie des vices rédhibitoires et est incurable.

Elle se manifeste de la façon suivante : hébétude, fixité du regard, attitudes incohérentes, l’animal ne réagit pas aux divers stimuli, si on lui croise les membres antérieurs, il les garde dans cette position…

L’évolution se fait vers une paralysie, ou vers la syncope, l’asphyxie ou encore une pneumonie.